Yves Valentin, Directeur Général des éditions Techniques de l'Ingénieur

Quel est votre parcours ?

Je suis diplômé de l’École Nationale d’Ingénieurs de Saint-Etienne, en France. J’ai été ingénieur de bureau d’études avant de prendre la responsabilité du département puis j’ai dirigé ma propre société dans le domaine de l’automatisme industriel durant 10 ans. J’ai ensuite dirigé une entreprise à Toronto dans le domaine de l’équipement du bâtiment puis pendant plus de 8 ans une société spécialisée dans la fabrication de machines-outils de très grandes dimensions basée en France mais ayant une société sœur à Granby que j’ai intégrée dans le groupe à mon arrivée, d’où ma connaissance et mon intérêt pour le Québec. Le point commun de ces entreprises était l’importance névralgique du bureau d’études. Depuis plus de 3 ans j’ai rejoint Techniques de l’Ingénieur, notre clientèle est composée « d’apprenants », étudiants ou professionnels désirant monter en compétence, ou des ingénieurs, souvent de bureaux d’études, recherchant de l’information technique qualifiée pour mener à bien leur projet. Nous éditons la plus importante ressource documentaire techniques et scientifique en langue française. Les 12 000 articles de référence qui la composent sont rédigés par des experts puis relus et validés par des comités scientifiques. Un virage très intéressant pour moi, j’ai abandonné la production pour m’orienter vers la transmission du savoir et le développement de compétence des ingénieurs.

Yves Valentin de Techniques de l'Ingénieur

Que pouvez-vous nous dire de vos implications extra-professionnelles ?

J’ai longtemps été membre de deux syndicats professionnels, l’un représentant les dirigeants d’entreprises mécaniques et métallurgiques (UIMM) et l’autre regroupant les constructeurs de machines-outils. Pour ce dernier groupement, je faisais partie des délégués français auprès de l’association européenne des constructeurs.
Aujourd’hui à travers nos activités, je m’investis dans la diffusion du savoir dans les pays francophones et plus précisément auprès des universités. Depuis plus de 70 ans, Techniques de l’Ingénieur est le socle de formation utilisé par les écoles d’ingénieurs et formations techniques et scientifiques francophones, accessible depuis notre portail www.techniques-ingenieur.fr.
Cet accès dématérialisé est une réelle opportunité d’allier la transmission du savoir scientifique et techniques dans les pays africains en fort développement démographique et assurer la pérennité de l’usage de la langue française.

Quel conseil donneriez-vous à la relève ?

D’abord choisir une filière qui plait, dans laquelle on aime le produit et/ou l’activité que l’on y fait.
Ensuite apprendre à apprendre, c’était déjà vrai mais ça va devenir de plus en plus primordial car en fin de carrière on ne fera plus du tout le métier imaginé ou exercé en sortant de l’école. Il faudra apprendre très vite à comprendre les technologies et les outils à notre disposition, IA ou autre, nous fourniront de l’information qu’il faudra savoir comprendre, synthétiser et appliquer.

Techniques de l’Ingénieur est la plus importante ressource documentaire techniques et scientifique en langue française. Les 12 000 articles de référence qui la composent sont rédigés par des experts puis relus et validés par des comités scientifiques. Ils sont accessibles en ligne à partir du site techniques-ingenieur.fr qui comporte également une section Magazine d’actualité, riche de près de 7000 articles.
Depuis plus de 70 ans, Techniques de l’Ingénieur est le socle de formation utilisé par les écoles d’ingénieurs et formations techniques et scientifiques. C’est également la référence clé des industriels innovants qui y trouvent matière à étayer et enrichir leurs projets.